Page principaleBibliothèque numériqueBibliothèque numérique – page 11

Bibliothèque numérique – page 11

imageLEBVincent de Gournay, Mémoire et Lettres (octobre 2017, 252pp.)

PDF Mobi Epub DOC HTML

Récemment redécouvert, Vincent de Gournay (1712-1759) se présente comme l’un des grands précurseurs du libéralisme économique en France, dont il a posé les fondements, et dont il a assuré la dissémination, par l’intermédiaire d’un cercle d’écrivains connu sous le nom de « Groupe de Gournay ». Ses Mémoires et Lettres, publiés pour la première fois en France, nous font mieux connaître et mieux comprendre ses intentions, ses principes mais aussi ses réalisations.

Dans des mémoires aux sujets divers et variés — de la contrebande aux prêts à intérêt, et de la réglementation du travail à l’état de prospérité de l’Angleterre — Gournay explicite les principales notions qui composent son système, et en particulier la liberté du travail et de l’industrie, dont il fut un défenseur infatigable et qui formait la majeure partie de son credo « liberté et protection ». À la suite d’une correspondance privée dont il ne subsiste malheureusement que peu de restes, nous publions la correspondance administrative de Gournay dans ses fonctions d’intendant du commerce, lorsque, ayant à gérer les intérêts manufacturiers d’une partie de la France, il devait sortir du costume de théoricien pour se confronter au réel.


imageLEBBenoît Malbranque, Le socialisme en chemise brune (avril 2017, 284pp.)

PDF Mobi Epub DOC HTML

Soixante-dix ans après, le national-socialisme continue de fasciner, de hanter, et de déranger. Condamnée pour l’atrocité des crimes commis par le régime qui s’en revendiquait, l’idéologie nazie se présente à nous comme un condensé de haine et de bêtise. Pour autant, résumé à l’antisémitisme, le nazisme est incompréhensible. Par sa dénomination même, il pose question. Qu’avait-il donc de socialiste pour s’intituler ainsi ? Plus encore : l’histoire des douze années d’un Reich qu’Hitler avait voulu millénaire justifie-t-elle le choix de ce terme ? Du système économique en passant par l’État-providence, les plans de relance et la conquête de l’autarcie, chacune des manifestations du nazisme est riche en enseignements. Leur étude fournit des clés pour comprendre la nature du « socialisme national » qu’Hitler, Goebbels et les autres appelaient de leurs vœux. Appuyé par une riche bibliographie, ce livre est indispensable pour quiconque souhaite tirer véritablement au clair l’une des périodes les plus énigmatiques du vingtième siècle.


imageLEBJean-François MelonEssai politique sur le commerce (avril 2017, 168pp.)

PDF Mobi Epub DOC HTML

Après la faillite du système de John Law (1720) et l’effondrement économique qu’elle provoqua, les esprits français se mettent à consacrer leurs réflexions à l’économie. En 1734, Jean-François Melon, qui a travaillé jadis auprès de Law, se risque à proposer le premier traité économique synthétique qu’ait connu la France. Il ne s’agit plus, comme chez Pierre de Boisguilbert ou chez Vauban, de critiquer la politique fiscale du temps et de défendre un projet de réforme. Melon veut faire œuvre de théoricien, offrir une synthèse. Sur la monnaie, le commerce, la population, la banque, l’impôt, etc., il indique ses principes et ses vues. C’est peu dire pourtant que ses théories ne font pas système et qu’on y doit séparer la paille du grain, tant les idées lumineuses sont jointes aux principes les plus faux. Néanmoins, quelques soient les travers dans lesquels il soit tombé en tant que théoricien, Melon aura fait œuvre d’initiateur, de pionnier. Son livre s’attire des critiques, des réponses ; par là, le public se forme. La génération suivante en tirera profit : c’est d’elle que jailliront Gournay, d’Argenson, Quesnay et les Physiocrates, Turgot.

 

 

 


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11